l'abbaye royale
de Lieu Dieu.


L’abbaye de Lieu Dieu se trouve à deux kilomètres du centre bourg en allant vers la plage de la Mine. On voit de la route un grand bâtiment assez bien conservé. C’est ce qui reste de l’abbaye royale de Lieu Dieu, fondée en novembre 1198 par Richard Cœur de Lion, roi d'Angleterre, duc de Normandie et d'Aquitaine et comte d'Anjou ( celui-ci aimait venir chasser sur les terres de Raoul de Mauléon, seigneur de Talmond ). Il la dota richement et y installa les moines Prémontrés d’une abbaye qu’il avait précédemment fondée à la Genétouze quand il n’était que duc d’Aquitaine.
Ces moines surent mettre en valeur les marais et les terres. Ce sont eux qui plantèrent des chênes verts pour empécher le sable d'envahir leurs cultures.
Cette abbaye fut très prospère mais, très convoitée, elle eut à subir de nombreuses agressions. Pillée à plusieurs reprises (1316, 1371) elle fut ruinée par les protestants en 1568. Elle ne s'en remit jamais vraiment.
L’abbaye se trouve aujourd’hui au milieu d’une ferme où on a construit un horrible silo. On ne peut visiter le musée que pendant la saison estivale. Nous ne verrons donc, dans cette page, que l’extérieur.
Le premier bâtiment est assez informe, il renferme une salle voûtée qui aurait été une chapelle et le chauffoir des moines. L’autre construction est plus impressionnante. C’est une grande bâtisse, très longue, dont le pignon est orné de tourelles octogonales couvertes de toits d’ardoises. Sur le côté un escalier mène à la partie habitée.
Début juillet j'ai visité l'abbaye.
Si vous voulez me suivre, cliquez sur l'imagette ci-dessous.
les photos 1 et 2 de cette page ont été prises en mars 1998
les photos 3 et 4 le 9 juillet.

Cette abbaye est une propriété privée.
Un paneau d'affichage indique que des travaux sont en cours.
Les visites sont suspendues pour une durée indéterminée.


balade précédente choisir une balade balade suivante


L'image 2 peut être agrandie, l'image 3 renvoit sur l'escalier.
Pour revenir à cette page, il vous suffira de cliquer une nouvelle fois sur l'image.